ÉCOLES PROTÉGÉES… et non menacées!

Maniwaki, le 4 mai 2015. - La Commission scolaire des Hauts-Bois-de-l’Outaouais (CSHBO) tient à apporter des précisions importantes à l’égard de la compréhension de sa  position sur le maintien des petites écoles.

Malgré le contexte de compressions difficiles avec lequel nous devons composer actuellement, la CSHBO réitère sa volonté de maintenir toutes ces écoles ouvertes.

Ainsi, en cohérence, la CSHBO a modifié sa politique relative aux critères de répartition et d’inscription des élèves dans les écoles primaires et secondaires. Les modifications touchent deux niveaux :

Afin d’illustrer la situation, voici un exemple :

Un enfant de 10 ans réside à Blue Sea, donc son école de bassin est l’école de Blue Sea. Cette école est « protégée », car il y a moins de 34 élèves. Les parents font une demande de changement d’école afin que leur enfant fréquente l’école de Gracefield. S’il y a de la place et que l’organisation scolaire n’est pas affectée, la direction peut accepter la demande, mais la CSHBO n’offrira pas le transport scolaire dans ce cas.

Espérant le tout éclairant, nous demeurons disponibles pour des informations supplémentaires.

-30-

Rédacteur :  M. Stéphane Rondeau

Source :
Monia Lirette
Régisseuse aux communications
Commission scolaire des Hauts-Bois-de-l’Outaouais
331, rue du Couvent
Maniwaki (Québec) J9E 1H5
819 449-7866, poste 16239

Imprimer