Personnalités environnementales 2016-2017

Maniwaki, le 16 juin 2017. – Encore cette année, le comité environnemental de la Commission scolaire des Hauts-Bois-de-l’Outaouais (CSHBO) à nommer des Personnalités environnementales qui se sont démarquées par leur implication environnementale. Les membres du personnel de la CSHBO étaient invités à déterminer des personnes méritantes parmi les employés et les élèves, et ce, selon des critères spécifiques. De plus, des nominations pour les bâtiments ayant fait l’objet d’une grande amélioration au niveau de ses opérations environnementales ont aussi été présentées.

 
Un comité de sélection s’est réuni pour évaluer les diverses candidatures et a sélectionné pour les diverses catégories les Personnalités environnementales 2016-2017 suivantes :
 
Catégorie Employé
Cette année, l’employée s’étant distinguée par son implication dans le domaine environnemental, dans le réseau de la Commission scolaire, est Mme Martine Brisebois, enseignante au Centre de formation professionnelle Vallée-de-la-Gatineau (CFPVG). Mme Brisebois est impliquée dans le comité environnemental de la CSHBO. Elle s’investit beaucoup dans la cause avec ses élèves en secrétariat et en comptabilité. Ils ont, entre autres, gagné le prix Gaïa Obama pour le projet « Amélioration de l’espace vert ». Mme Brisebois était la pierre angulaire dans la réalisation de ce projet d’aménagement de la cour intérieure de la Cité étudiante de la Haute-Gatineau. Elle a aussi réalisé d’autres beaux projets. Celui des plantes de type « araignée » et le projet « Libérez un livre ».
 
Catégorie Élève
Cette année, l’élève honorée est Mme Francine Marenger, inscrite au diplôme d’études professionnelles (DEP) en secrétariat au Centre de formation professionnelle Vallée-de-la-Gatineau (CFPVG). Mme Marenger fait non seulement le recyclage habituel dans la classe et le local à diner, elle transfère les éléments de recyclage tels que les canettes, les gobelets de café, etc. dans le bon bac à recyclage. En plus, elle avertit ses collègues si ce n’est pas fait correctement. Elle s’occupe aussi de la santé et du bien-être des plantes de type « araignée » de la classe, car cela favorise la qualité de l’air. De plus, lorsque ces plantes produisent des bébés, elle les donne aux élèves afin qu’ils améliorent l’intérieur de leur demeure.
 
Catégorie du bâtiment le plus amélioré
Cette année, le bâtiment ayant fait l’objet de la plus grande amélioration au niveau de ses opérations environnementales est l'Académie Sacré-Cœur avec les classes de l’Envolée. Au cours de l’année, les élèves ont participé à divers concours concernant l'environnement. En plus, ils ont mis sur pied un projet jeunes entrepreneurs pour classer tous les livres de l’école selon la collection, le type, le thème, etc., et ce, pour qu’ils soient plus facilement accessibles. Les élèves se sont familiarisés avec la culture maraichère. Ils ont réalisé que faire pousser des légumes était une façon économique de se nourrir. Finalement, les jeunes utilisent des ordinateurs recyclés dans le laboratoire informatique.
 
Les membres du comité environnemental désirent remercier toutes les personnes qui ont déposé des candidatures et félicitent tous les récipiendaires 2016-2017.
 
2017 06 16 Employe 1

2017 06 16 Employe 2

 

2017 06 16 Batiment

 

-30-

 

Source :
Monia Lirette
Agente d'administration aux communications
Commission scolaire des Hauts-Bois-de-l’Outaouais
331, rue du Couvent
Maniwaki (Québec) J9E 1H5
1-819-449-7866, poste 16239

Imprimer